Biographie

Né en 1938 à Valence, connue comme la porte de la Provence, Pierre Boncompain est aujourd’hui reconnu comme un maître de la peinture contemporaine, hériter de la tradition coloriste. Le charme de la Provence coule à travers ses peintures, pastels et tous les autres formes de son travail. Ses thèmes de prédilection sont relativement simples : nus, natures mortes et paysages, mais, à travers une recherche permanente sur l’intensité des couleurs, l’expressivité des lignes, les aplats de surfaces, il transcende le quotidien pour nous offrir une vision éminemment attractive de la vie.
Il a depuis plus de cinquante ans exposé en Europe, en Asie, aux Etats-Unis, et bien entendu à travers la France. Ses œuvres font parties de nombreuses collections publiques et privées.
Pierre Boncompain a commencé à peindre dès le plus jeune âge et fut encourage par ses parents à poursuivre dans la voie des arts. Installé à Paris au début des années 50, il sort en 1959 premier de l’École Nationale des Arts Décoratifs avant d’étudier à l’École Nationale supérieure des Beaux Arts, l’atelier Legueult.
Aujourd’hui, en compagnie de sa femme, modèle et muse Colette, il se partage entre son studio à Paris et la Provence.

Pierre et Colette Boncompain

Parcours

Etudes classiques au lycée Emile Loubet de Valence et au collège Saint Joseph d’Avignon
1957 Prix du conseil régional de la Drôme présidé par l’écrivain Jacques Laurent
1959 Entrée à l’École Nationale des Arts Décoratifs (major de sa promotion)
1963 Entrée à l’École Nationale supérieure des Beaux Arts (atelier Legueult)
1970 Sélectionné pour le prix Charles Paquement des amis du musée d’Art Moderne
Grand prix de la critique
1972 Pensionnaire de la fondation du château de Lourmarin
1977 Envoyé en mission culturelle en Inde en compagnie des écrivains Michel Tournier et Robert Sabatier
1991 Rétrospective château de Chenonceau
2000 Réalisation d’une grande peinture murale la Fondation Johnson and Johnson, Hamilton, New Jersey
2002 Rétrospective Shanghai Art Museum
2013 En remerciement de sa donation la ville de Montélimar nomme « Esplanade Pierre Boncompain » le parvis du musée d’art contemporain Saint Martin.

Pierre Boncompain - 1950